Heures

Ouvert 24h/24 7j/7
Vétérinaires de garde

Appellez-nous

Syndrome vestibulaire

Les animaux atteints de syndrome vestibulaire périphérique idiopathique sont, dans la grande majorité des cas, des chiens âgés (souvent plus de 9-10 ans). Les chats peuvent également être affectés par ce syndrome vestibulaire périphérique idiopathique, néanmoins, cette maladie est moins fréquente chez cette espèce.

image présentation
DOG THINKING AND TILTING THE HEAD SIDE AND LOOKING AT CAMERA. ISOLATED AGAINST BLUE COLORED BACKGROUND.

Présentation clinique

L’origine du syndrome vestibulaire périphérique idiopathique du chien n’est pas totalement élucidée. Il est admis qu’il s’agit vraisemblablement d’un dysfonctionnement brutal et probablement définitif de récepteurs en lien avec l’oreille interne affectée. L’oreille interne joue un rôle dans la perception des changements de position de la tête et de phénomène d’accélération/décélération. Lorsque cette oreille interne cesse de fonctionner normalement, l’animal a donc l’impression de tomber en permanence du même côté, ce qui entraîne les signes cliniques mentionnés précédemment.

Diagnostic

Les signes cliniques du syndrome vestibulaire idiopathique périphérique chez le chien apparaissent toujours brutalement. Cette apparition brutale fait penser à un accident vasculaire cérébral (AVC), même si le syndrome vestibulaire périphérique idiopathique n’EST PAS un AVC. Le chien atteint était normal la veille, et est affecté le lendemain. Les signes d’appel du syndrome vestibulaire idiopathique périphérique chez le chien sont :
– Tête penchée d’un côté
– Animal qui tombe du même côté
– Mouvement anormaux des yeux (nystagmus, c’est à dire que les yeux bougent comme s’ils disaient non ou oui très vite)
– Parfois nausée et vomissement (vertige)
Encore une fois d’apparition brutale chez un chien âgé
Attention : ces signes ne sont pas spécifiques de cette maladie, et d’autres maladies peuvent entraîner les mêmes signes (une consultation chez un vétérinaire est indispensable).

Pronostic

Si votre chien présente les signes mentionnés ci-dessus, s’il est âgé, et que l’apparition est aiguë, ne paniquez pas, et consultez votre vétérinaire.

Traitement

Il n’y a pas de traitement spécifique pour le syndrome vestibulaire idiopathique. Des anti-nauséeux peuvent toutefois être prescrits en cas de vomissements. Fort heureusement, cette maladie est bénigne, et la plupart des chiens vont montrer des signes d’amélioration lors des premiers jours, parfois au bout d’une semaine – 10 jours. Les chiens atteints de syndrome vestibulaire périphérique idiopathique mettent, au total, quelques semaines environ pour redevenir presque normaux, et peuvent garder des séquelles, notamment, une tête penchée. Des rechutes sont rares mais possibles.