Vous êtes ici : Accueil >> Fiches animalières

  • Nouvel espace de 800 m2

    intégrant un nouveau Scanner vétérinaire Siemens dernière génération et un centre de rééducation fonctionnelle
  • 24h/24 et 7J/7

    Les équipes du Centre Hospitalier Vétérinaire Pommery vous accueillent à Reims 24h/24 et 7J/7.
 

Ablation du conduit auditif

Introduction et définition, TECALBO :

L’ablation totale du conduit auditif et la trépanation de la bulle tympanique (TECALBO, Total Ear Canal Ablation and Lateral Bulla Osteotomy) est une chirurgie indiquée dans le traitement des animaux souffrant d’infection chronique des oreilles (otites / otites purulentes / otites bactériennes / otites fongiques) et qui ne répondent pas ou peu à un traitement médical et/ou qui sont trop difficiles à traiter médicalement ou chez les animaux souffrant de tumeurs de l’oreille.

Anatomie de l’oreille du chien :

oreille L’oreille se compose de trois parties distinctes :

- l’oreille externe qui comprend le pavillon de l’oreille et le conduit auditif externe. Ce dernier se compose du conduit vertical, du conduit horizontal et se termine par le tympan.

- l’oreille moyenne qui comprend les osselets (marteau, enclume et étrier) et une cavité osseuse appelée bulle tympanique avec une ouverture dans sa paroi qui la connecte à la gorge via la trompe d’Eustache.

- l’oreille interne qui comprend l’organe de l’audition (la cochlée) et l’organe de l’équilibre (les canaux semi-circulaires).

white

Présentation clinique :

cocker
- Les chiens aux oreilles tombantes sont plus sujets aux otites que les chiens aux oreilles dressées. Les cockers sont les plus atteints et représentent 50% des chiens subissant cette intervention.
- Environ 70% des chiens opérés souffrent de modifications chroniques (calcifications, sténose) du conduit auditif dues à une otite. Les chats sont également atteints mais dans une moindre mesure et 41% d’entre eux souffrent de tumeurs.
- Les polypes atteignant l’oreille moyenne et /ou le nasopharynx constituent une entité à part chez le chat nommée polype nasopharyngé. Ils profitent de l’existence de la trompe d’eustache qui connecte le nasopharynx (gorge) à l’oreille (bulle tympanique). Il sont fréquents chez les jeunes chats et peuvent selon les cas être traités par une bullotomie ventrale. Les examens complémentaires (Scanner essentiellement) permettent de déterminer la meilleur technique chirurgicale à appliquer.

Les infections peuvent toucher l’oreille externe, moyenne et/ou interne et différents symptômes apparaissent suivant les parties de l’oreille qui sont atteintes. On peut observer une douleur vive à la palpation des oreilles, des oreilles malodorantes, une importante accumulation de débris dans le conduit auditif externe, des secouements de tête, frottements ou grattages d’oreilles, pertes de poils, port de tête penchée, perte d’équilibre, ptose des babines, spasmes des muscles de la face ou des animaux tournant en rond. Dans les cas d’infections chroniques anciennes, le conduit auditif peut devenir irréversiblement épaissi et calcifié. Une seule oreille ou les deux peuvent être atteintes.

Examen complémentaires, Scanner :

otoscopie Avant de proposer une TECALBO, il est important de déterminer la sévérité de la maladie.

Un examen physique permettra de localiser la lésion.

Un examen otoscopique est souvent réalisé afin de vérifier l’état des conduits auditifs ainsi que l’intégrité des tympans. Si votre compagnon est trop douloureux, ces examens peuvent nécessiter une sédation ou une anesthésie générale.

D’autres examens complémentaires (radiographies, scanner ou IRM) seront nécessaires afin de déterminer si l’oreille moyenne est atteinte ou de délimiter et caractériser un processus tumoral.

scanner

Technique chirurgicale :

- L’abaissement du conduit auditif est une technique ancienne donnant de bons résultats uniquement dans les cas d’atteinte limitée au conduit vertical. Ces cas sont rares et il s’agit d’une technique de moins en moins utilisée.
- La bullotomie ventrale est une technique indiquée dans le cas d’atteinte uniquement de la bulle tympanique. En pratique elle est particulièrement utilisée pour les polypes de l’oreille moyenne du chat.
- La TECABO consiste à retirer la totalité du conduit auditif externe et d’ouvrir la bulle tympanique pour nettoyer et drainer l’oreille moyenne. Il s’agit de la technique ayant le plus grand nombre d’indication. C’est la technique de choix dès que l’atteinte auriculaire ne se limite pas à un seul compartiment.

Les complications liées à la chirurgie concernent essentiellement les lésions nerveuses. Il y a un risque plus important d’apparition d’un syndrome Claude-Bernard Horner chez le chat que chez le chien. Il est généralement transitoire après l’intervention même si il peut rester permanent jusque dans 27% des cas. Les lésions du nerf facial sont également plus fréquentes chez le chat. Généralement transitoires après l’intervention, elles restent permanentes jusqu’à 13% des chiens et 28% des chats. Les déhiscences de plaie et les abcès sont communs compte tenu de l’environnement infectieux fréquemment rencontré.

Post opératoire :

Après l’intervention, votre compagnon vous sera rendu avec un traitement antibiotique et anti-inflammatoire. Un complément analgésique, pour supprimer la douleur chez les animaux les plus douloureux peut être prescrit. Il est important de garder le site chirurgical propre et sec afin de faciliter le processus de guérison. Les bains sont interdits jusqu’à autorisation du vétérinaire. Les points de sutures sont à retirer 15 jours après l’intervention. La collerette est à conserver jusqu’au retrait des fils pour éviter que votre animal ne se gratte et entraîne des complications.

Après une TECABO (Ablation complète du conduit auditif), le pronostic est bon chez jusqu’à 92% des patients traités. Si une seule oreille a été opérée, la seconde peut aussi être sujet à un développement infectieux et nécessiter une intervention chirurgicale plusieurs mois à plusieurs années après. Les chiens à oreilles tombantes ont un excellent résultat esthétique puisque le site de chirurgie est caché par le pavillon de l’oreille. En revanche, les chiens à oreilles dressées peuvent avoir les oreilles opérées moins droites après l’intervention.

Post opératoire

Les problèmes d’oreilles peuvent être la conséquence d’autres pathologies sous-jacentes dermatologiques et/ou endocriniennes qu’il conviendra de déceler et traiter si cela n’a pas déjà été fait avant la chirurgie.

La perception auditive est peu altérée après l’intervention. La sévérité des otites externes constatées chez la plupart des patients et plus particulièrement ceux atteints bilatéralement, entraîne une baisse significative des capacités auditives et la plupart d’entre eux sont déjà incapables d’entendre une voix à un niveau sonore standard. Les sons les plus graves sont associés à des vibrations plus importantes et plus pénétrantes dans l’organisme et seront donc plus facilement perçus par votre compagnon. En conclusion, la chirurgie n’améliore ni ne détériore l’audition de votre animal.

Auteurs : Dr Carabalona & Dr Leperlier

 

Télécharger le document de liaison

La délivrance d’un passeport n’est possible que si l’animal est identifié (par puce électronique ou tatouage).